Pour tout renseignement


Tel Mobile : 06 52 19 43 55

Savez-vous que le Tai Chi Chuan peut-être pratiqué à des rythmes très variées ? Croire qu'il ne s'exécute que lentement, à la vitesse d'une tortue nonchalante est une idée totalement fausse. Nul combattant sérieux ne peut d'ailleurs prétendre vaincre ses adversaires dans la lenteur, n'est-ce pas ?

 

Or le Tai Chi Chuan demeure un art martial exceptionnel, qu'on le veuille ou non. Le cliché de la lenteur extrême a malheureusement permis de mettre en doute son efficacité en tant qu'art martial et de le cantonner dans le seul domaine du bien-être et de la santé.

De nos jours, il se pratique donc majoritairement comme une simple gymnastique méditative de santé et n'est que le reflet de ce qu'il était à ses débuts, au sein de la famille Yang, c'est-à-dire : un redoutable art martial interne n'ayant rien à envier à d'autres pratiques en termes d'efficacité. 

S'intéresser à une discipline en profondeur demande de l'étudier avec constance et précision et de l'approcher dans sa globalité. C'est pour cela que l'on s'attache notamment à pratiquer dans la lenteur durant une longue période. Cette lenteur n'est pas néfaste, bien au contraire, bien qu'elle ne soit pas le but en soit. Cette période de lenteur permet de gagner en précision et de maîtriser les gestes et postures en totalité. Le débutant pratique toujours beaucoup trop rapidement pour avoir le temps de saisir cette subtilité. Il sera sans cesse ramené vers la lenteur nécessaire. Cela pourra parfois être ressenti comme frustrant !

Une fois le geste maîtrisé et le corps en parfaite harmonie, l'élève pourra accélérer vers une pratique différente. Marcher et courir utilisent deux jambes mais ne s'exécutent pas de la même façon, n'est-ce pas ? Avant de pouvoir courir, il faut d'abord marcher. Si le pratiquant le désire, il pourra peu à peu s'investir dans une pratique plus "martiale" et saisir peu à peu l'essence véritable du Tai Chi Chuan. 

La Tai Chi Chuan, au milieu du tumulte incessant de la vie moderne, renforce à la fois notre santé et notre vitalité ; il développe le sens de la tranquilité ainsi que les capacités d'auto-défense ;  à travers la connaissance approfondie de notre être, il nous réconcilie avec nous-même et les autres. Le chemin demande patience et persévérance mais il en vaut la peine.